Balanoposthite chez l'homme: causes, symptômes, complications possibles. Méthodes de traitement de la balanoposthite chez l'homme, prévention des rechutes

La balanoposthite est une maladie grave dans laquelle la tête du pénis et le prépuce chez les hommes sont très enflammés. Parmi de nombreuses pathologies urologiques, cette maladie est assez commune. Cet article expliquera quels symptômes de la balanoposthite chez l’homme peuvent être et comment traiter cette affection.

Balanoposthite chez les hommes: causes

La balanoposthite peut être transmise sexuellement par une communication intime régulière (non protégée) avec une femme souffrant de dysbiose vaginale. Dans ce cas, l'infection est transmise au gland du pénis et commence à provoquer une inflammation.

De plus, de tels facteurs peuvent provoquer le développement d'une balanoposthite chez l'homme:

1. La défaite des staphylocoques, levures ou streptocoques.

2. Le développement de la maladie dans le contexte de pathologies graves du corps. Ainsi, un diabète sucré progressif, une anémie et diverses manifestations allergiques peuvent provoquer une balanoposthite chez l'homme.

3. Une hygiène intime incorrecte ou intempestive entraîne la formation de microorganismes pathogènes dans les organes génitaux de l'homme, ce qui entraîne une inflammation sévère.

4. Des blessures du pénis récemment subies, y compris lors d'une communication intime, peuvent entraîner une infection.

5. L'obésité est l'un des facteurs déclencheurs (en cas de surpoids, la transpiration augmente, y compris dans la zone intime, ce qui la rend plus susceptible à la multiplication de micro-organismes pathogènes).

6. Diverses infections génitales (gonorrhée, chlamydia) peuvent provoquer une balanoposthite chez les hommes, en particulier si elles ne sont pas traitées.

7. Diverses maladies de la peau peuvent se propager au prépuce.

8. Le rétrécissement du prépuce du pénis contribue à l'accumulation de bactéries et à la formation du processus inflammatoire.

Les autres facteurs provoquant le développement de la balanoposthite sont:

1. Lésions infectieuses aiguës ou chroniques des voies urinaires (cystite, pyélonéphrite, urétrite).

2. Irritation cutanée avec l'urine, masturbation fréquente sans lubrification ou sous-vêtements trop grossiers, qui provoquent la formation de microfissures sur la chair du pénis, qui devient ainsi vulnérable aux infections.

3. Maladies de la glande thyroïde, qui réduisent les défenses de l'organisme.

4. Les perturbations hormonales dans le corps d'un homme.

5. Facteur génétique pour les maladies du groupe balanite.

Balanoposthite chez les hommes: symptômes et signes

Les symptômes et les manifestations de la balanoposthite chez les hommes dépendent en grande partie de la forme de l'évolution de la maladie - aiguë ou chronique.

Ces signes traditionnels de cette maladie sont distingués:

1. Rougeur de la peau sur le prépuce et le gland.

2. Augmentation de la sensibilité de la peau du pénis.

3. L'apparition de démangeaisons désagréables, de liquéfaction et d'inconfort dans les organes génitaux de l'homme.

4. Gonflement de la peau du gland du pénis.

5. Souvent, avec une telle maladie, il y a un raccourcissement important des rapports sexuels et de l'éjaculation prématurée.

6. De petites fissures et des plaies se forment sur la peau du pénis.

7. En raison d'une irritation cutanée accrue, un homme peut avoir une excitation sexuelle accrue.

8. Peau sèche du pénis.

9. Dans un état avancé, les plaies peuvent commencer à saigner.

10. L'apparition de décharge désagréable, y compris purulent.

11. Souvent, il y a une miction douloureuse.

En outre, l'état général d'une personne atteinte de balanoposthite peut également s'aggraver. En raison du fort processus inflammatoire, le patient peut augmenter la température corporelle, développer de la fièvre et des frissons. Il y a aussi une faiblesse grave et des nausées.

Avec l’apparition des symptômes ci-dessus, il n’est plus possible de retarder une visite chez le médecin, car la maladie peut se développer de manière chronique ou entraîner un certain nombre de complications.

Balanoposthite chez les hommes: caractéristiques du traitement

Le premier médecin consulté pour suspicion de balanoposthite est un urologue. Après l'examen initial, le médecin vous prescrira une série d'études - culture, frottis et analyses de sang. Lorsque le diagnostic est confirmé, un traitement thérapeutique est prescrit.

Le traitement de la balanoposthite est sélectionné individuellement pour chaque patient, en fonction de la forme, de la négligence de la maladie, des symptômes ainsi que de la cause de la pathologie.

La thérapie traditionnelle implique les éléments suivants:

1. Si le diabète ou d’autres pathologies graves sont à l’origine du diabète sucré, il est important, parallèlement au traitement de la balanoposthite, de traiter simultanément la cause sous-jacente de la maladie. Dans le même temps, il faut savoir que si la balanoposthite a provoqué un staphylocoque doré, la durée du traitement ne dépassera pas 10 jours. S'il est provoqué par la syphilis, la gonorrhée et d'autres infections sexuellement transmissibles graves, le traitement durera plus d'un mois de suite.

2. Pour supprimer l'activité de l'infection, il est possible de prescrire des antibiotiques et des pommades ayant un effet antiseptique prononcé (lévomékol, candide, tridem, etc.). Dans ce cas, le traitement avec des pommades ne sera efficace que dans les premiers stades de la balanoposthite. Dans les cas plus avancés, seuls les antibiotiques et les procédures aideront.

3. Pour supprimer le champignon, des crèmes antifongiques (Clotrimazole, Lamisil) sont prescrites. Les deux partenaires sexuels doivent les utiliser, sinon l'effet du traitement sera minime.

4. Pour le traitement externe de la tête du pénis touchée, des antiseptiques - Chlorhexine ou Miramistin peuvent être utilisés.

5. Pour une administration interne, ces médicaments peuvent être prescrits: Fluconazole et Diflucan.

6. Pendant le traitement, il est utile de rincer la zone touchée avec du peroxyde d'hydrogène et du Furacilin.

En outre, pour accélérer le processus de traitement, le patient doit suivre les conseils du médecin suivants:

1. Pendant la période de thérapie, vous devez vous abstenir de toute communication intime. Il est également souhaitable que le partenaire sexuel subisse un examen complet par un gynécologue et, si nécessaire, commence également à être traité.

2. Jusqu'à la guérison complète, il est interdit à l'homme de boire de l'alcool ou de fumer.

3. Il est important d'améliorer l'hygiène personnelle et de rincer les organes génitaux plusieurs fois par jour avec du savon.

4. Vous devriez remplacer le sous-vêtement synthétique par du coton, qui n'irritera pas autant la peau de la tête du pénis.

5. Pour renforcer l'immunité, la nutrition devrait être suivie. Le régime alimentaire devrait être constitué de céréales, de soupes, de plats de viande et de poisson. Les produits à base de lait aigre et le miel aideront également à combattre les infections.

À leur tour, les aliments gras, frits et épicés devraient être complètement exclus du menu. Les bonbons sont également interdits.

Balanoposthite chez les hommes: traitement, complications et prévention

En l'absence de diagnostic comportemental et de traitement médicamenteux opportuns, la balanoposthite chez les hommes commencera à progresser et entraînera les complications suivantes:

1. Cystite.

2. urétrite.

3. Prostatite.

4. Forme purulente de balanoposthite.

5. intoxication sanguine.

6. La propagation de l'inflammation plus loin aux organes génitaux des hommes.

Dans la plupart des cas, le développement de la balanoposthite peut être prévenu. Pour cela, un homme devrait suivre les conseils d'un urologue:

1. Observez une hygiène personnelle complète de la zone intime (lavez-vous deux fois par jour, utilisez un savon liquide de haute qualité).

2. N'utilisez pas de produits de soin personnel - gants de toilette, savon, serviettes, etc.

3. Assurez-vous de vous laver les mains avant de vous rendre aux toilettes et après. Cela est particulièrement vrai pour les hommes qui touchent leurs organes génitaux avec leurs mains avant d'uriner.

4. Lorsque les premiers signes de balanoposthite apparaissent, un homme doit contacter un urologue le plus tôt possible et procéder à un examen. Malheureusement, c’est précisément à cause de la visite prématurée chez le médecin que, dans la plupart des cas, la balanopthite commence à être traitée alors que la maladie est déjà négligée et entraîne de nombreuses complications.

5. En guise de prophylaxie, les hommes doivent faire une visite annuelle chez l'urologue, même en l'absence de plainte visible.

6. Il est important d'identifier et de traiter rapidement toute maladie des systèmes reproducteur et urinaire. Il est également utile d'éliminer les maladies du système endocrinien à temps.

7. Vous devez surveiller non seulement votre condition, mais également vérifier régulièrement auprès de votre partenaire sexuel les infections du système reproducteur.

8. En cas de relation intime accidentelle, un homme doit utiliser une barrière contraceptive - un préservatif.

Loading...